Club La Variante

Club d'Échecs La Variante

Nouvelles Calendrier Tournois antérieurs Parties des membres Cotes Album Problèmes Carte et tarifs Matériel, sites, références etc. Nous écrire


Mise à jour
le 20 avril 2018
par Denis Lafrance


Le Club d'Échecs
La Variante,
de Saint-Jérôme,
est un groupe de
passionnés
des échecs !
Viens nous voir !

AGS.
Quelques notions concernant les Tournoi Blitz , soit des parties de 5 minutes pour mater.


AGS.
Information, sur le club! La Nos Champions

Information, sur le club!

AGS.
La CHARTE du Club

Certains soirs, des discussions d'arbitrage peuvent susciter les passions ! Voici ici le résultat de certaines décisions ou consultations d'intérêt.


AGS.



lundi 23 avril





----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


AGS.
Pour votre information:

Voici la liste des tournois à venir qui seraient susceptibles d'intéresser les membres du club.


----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


• Championnat sénior du Québec du 20 au 22 avril, lieu ??


----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


lundi 16 avril






Bonjour à tous, l'assemblée générale est remise en raison des mauvaises conditions climatiques. Elle est remise au 30 avril prochain.
Par contre, le club sera ouvert pour ceux qui veulent jouer. Ça sera soirée libre ou mini-tournoi.



Bonne Journée pluvieuse, neigeuse, etc.

Merci

Marcel

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


AGS.
Pour votre information:

Voici la liste des tournois à venir qui seraient susceptibles d'intéresser les membres du club.


----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


• Championnat sénior du Québec du 20 au 22 avril, lieu ??

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Congé Pascal




lundi 2 Avril, Le CLub sera fermé
Mais pour les amateurs d'échecs:
À 21 Hrs, Télé-Québec va diffuser: LE PRODIGE


En 1972, à Reykjavik, Bobby Fischer, prodige américain des échecs à la santé mentale fragile, se remémore les moments marquants de sa vie, à l'occasion d'une pause durant le tournoi très politisé l'opposant au champion soviétique, l'imperturbable Boris Spassky.

Résumé du lundi 26 Mars
Pomme, pomme, pomme, pomme! *
(*citation tirée des marmonnements de Beethoven alors qu’il écrivait sa cinquième symphonie)

Le lundi 26mars dernier a eu lieu notre célèbre soirée SADDEDSLSAC (relire chronique précédente). Les joueurs analysants, rivés à l’écran projetant, ont ainsi épié hardiment les joueurs analysés, rivés à l’échiquier projeté.

Hormis quelques petits pépins techniques en début de soirée, que Luca patiemment épépinés, la soirée s’est déroulée telle qu’orchestrée.

Maestro!

D’abord, l’amorce du premier mouvement a vite déterminé qui, a tempo, brandirait les figurines blanches et qui, ritardando, les noires. Le premier duo à s’exécuter dans l’ordre établi fut Benoît L. (BL) et Claude C. (CC), qui ont respectivement et respectueusement, mais non réciproquement, joué avec les blancheset les noires.Dès la première mesure, BL asséna un e4 avec fougue, auquel CC fit écho avec un b6 bien sonné (jouant ainsi l’ouverture Owen, cette éternelle mal-aimée malgré qu’elle fût jouée avec révérence par le révérent éponyme). Ainsi sonné etaprès quelques soupirs d’accablement, BL rata quelques tempi dans l’ouverture, CC lui tapageant rageusementla réplique alors que les analysants SADDEDSLACistesadjacents(ASA, pour faire court)s’estomaquaient du peu d’intérêt que l’un et l’autre portaient au petit ou grand roque, pourtant à leur portée vingt tempi auparavant. BL, n’écoutant alors que son courage, le brandit et fit contrepoint à CC à mi-parcours, l’achevant avec une finale en crescendo et en accelerando. Les ASA ont alors applaudi rythmiquement et remercié le duo pour une prestation en harmonie avec leur talentsans commune mesure, ou mesure commune, on l’aura compris.

Entracte Saviez-vous que les langoustines, quand elles sont attaquées, peuvent feindre de s’intéresser à autre chose que leur agresseur, ce qui ahurit et fait fuir les prédateurs océaniques, qu’on dit facilement déstabilisés par les mauvaises manières? Fin de l’entracte


Le deuxième duo à s’exécuter, au sens propre et non sanguinolent du terme, fut Pascal A. (PA) et Claude L. (CL), le premier armé des blanches et le second, des noires, comme le veut l’alternance chromatique de notre jeu vénéré. Encore ici e4 fut joué dès le premier tempo, mais CL, lui, amena PA à jouer une sicilienne (nom de la défense pérenne aux échecs mais aussi celui d’une composition immortelle du célèbre mélodiste Gabriel Fauré). CL ne prit aucunement PA de court, lequel mena la cadence jusqu’à la fin de la partie. Malheureusement, les ASA n’ont pu observer la finale acharnée desdeux duellistes, car leur rythme endiabléne laissait aucune chance au réseau, pourtant dûment épépiné,de retransmettre a tempo chacune des dernières mesures de courage dontfit preuveCL qui, au final, arracha à PA une nulle par pat, malgré les innombrables dames que ce dernier était sur le point de générer sur la 8e.Comme quoi, comme le disait Perron (oui, oui, relire la dernière chronique), il ne faut jamais jeter la serviette avant de l’avoir tuée.

Bravo à tous les participants, analysants comme analysés!

Tada!

comme dirait l’OSM..



Benoît Le Blanc

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


AGS.
Pour votre information:

Voici la liste des tournois à venir qui seraient susceptibles d'intéresser les membres du club.


----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


• Le perce-neige les 7 et 8 avril à Ahuntsic
• Championnat sénior du Québec du 20 au 22 avril, lieu ??

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

ATELIER D'ANALYSE




Résumé du lundi 19 Mars

Les chiens aboient, la caravane casse…



Depuis que je vois s’approcher à grands pas notre très courue Soirée¬-D’analyse-De-Deux-Parties-En-Direct-De-La-Salle-D’à-Côté, bien connue sous son acronyme SADDEDSLSAC, prononcé « ça déslaque », je me suis toujours demandé – du moins je me le suis demandé ce matin en me levant du bon pied, l’autre étant resté confortablement sous les couvertures, mini-vague de froid oblige, ce qui limite d’autant, faut l’avouer, les foulées constituantes desdits pas nous rapprochantde ladite soirée, obstinémentfort courue malgré les pieds sub-couettés de plusieurs m’emboîtant le pas dans la frilosité – je me suis toujours demandé, donc, comment Jean Perron, sympathique entraîneur de nos feu Nordiques, réputé pour sa maîtrise approximative de la parlure, multipliant allègrement lapsus et fourche langues, commenterait en direct une de nos partie d’échecs.

Imaginons-le donc, notre Perron national,lundi qui vient, commentant deuxtitanesques duels entre D et L et S et P, ou encore entre A et B et C et l’autre P (qui a dit que je ne suis pas une personne de lettres) :

-Sylvain a enfin sa position gagnante, grâce à son fou qui est arrivé comme un cheval sur la soupe.
-Claude est coincé avec b6, il a les deux yeux dans la même bottine depuis son opération.
-Patrick a senti la fourchette de Pascal et ça lui a mis le feu aux poudres.
-Une sicilienne fermée, ça pleut pas les rues. Il devrait être plus agressif plutôt que de mettre du vin dans son verre.
-Jouer a3 avant Cf3 dans l’espagnole, c’est mettre la charrette en avant de la peau de l’ours.
-Oups! Denis a un pion passé, Luc devra marcher sur des gants blancs.
-Benoît joue un gambit du roi contre Denis, ayoye, c’est comme explorer une forêt où la main de l’homme n’a jamais mis les pieds.
-Un pion en moins, peut-être, mais il ne faut pas jeter la serviette avant de l’avoir tuée.
-Il a laissé Patrick s’installer sur la 7e;Clauden’aura pas le dernier bout du bâton, c’est sûr.
-Denis lui a donné une pièce, que voulez-vous, l’erreur est humide.
-Luc joue patiemment sa Caro. Comme quoi Paris ne s’est pas bâti en plein jour.
-Aux échecs, la menace est plus forte que l’exécution, d’accord, mais il ne faut pas remettre à plus tard ce qui appartient à César.
-Georges a battu Denis en moins de 20 coups, il peut se flatter les bretelles.

Enfin, en attendant impatiemment notre atelier d’analyse, et pour rester dans le ton, je ne tournerai pas ma langue par quatre chemins en vous relatant que lundi soir dernier, les places assises pour le mini-tournoi de semi-rapides se sont carrément remplies à la vitesse de l’équerre. Luc est le seul à y avoir fait le plein de victoires, bravo Luc!

Les autres résultats, comme toujours, sont consultables dans la section Tournois. Merci à tous les participants.



(Je vous invite à aller zyeuter les photos de la soirée + celles du tournoi de Trois-Rivières dans la section "Album photo" ainsi que quelques parties commentées dans la section Parties.)

Benoît Le Blanc

Lundi le 26 mars : 2 parties seront commentées en direct "2 rondes de 30m. + 10 sec incrémentation"


------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

AGS.
Pour votre information:

Voici la liste des tournois à venir qui seraient susceptibles d'intéresser les membres du club.


----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


• Le perce-neige les 7 et 8 avril à Ahuntsic
• Championnat sénior du Québec du 20 au 22 avril, lieu ??

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



François Girard Plouffe & Marcel Gervais au tournoi de 3R




Résumé du lundi 12 Mars
Le jour de la marmotte, bis…

Vous connaissez sûrement le film culte de Bill Murray, Groundhog Day, le ‘Jour de la marmotte’, dans lequel il revit constamment la même journée, sans vieillir, tout en étant le seul à conserver la mémoire de chaque journée ainsi répétée. Non seulement finira-t-il, au fil de milliers de réitérations circadiennes, par apprendre à jouer du piano comme un virtuose et à devenir un maître de la sculpture sur glace mais, surtout, il en viendra à prendre conscience de sa propre turpitude et, piqué par cette épiphanie, à devenir un homme meilleur. Comme quoi l’apprentissage de la moralité, c’est comme l’apprivoisement d’un jean trop serré, on a intérêt à changer de démarche pour progresser sans douleur.
Revenons à nos marmottes. Pouvez-vous vous imaginer être le seul à revivre le même lundi au club? Vous pourriez alors étudier chaque petite imprécision commise dans l’ouverture, potasser des tas de bouquins tactiques, peaufiner la finale avec Houdini, puis revenir, le même lundi suivant ou le suivant même lundi, afin de terrasser votre adversaire non conscient de votre avantage quantico-temporel. Le seul problème, c’est que si vous arrivez à gagner infiniment tous les soirs ainsi répétés tout aussi infiniment, votre satisfaction initiale s’usera, telle une fourche de denim ayant trop boulingué, et vous aurez de surcroît la nausée de devoir reboire la même cannette de coke diète tiède. Vous implorerez alors le ciel ou quelque autre entité transcendante (ou le dieu Arktómys – aussi appelé dieu grec de la marmotte – s’il existe encore) de pouvoir changer de journée afin d’éviter une énième espagnole ouverte ou une sempiternelle défense Grünfeld.
Bref, mieux vaut progresser humblement afin de mieux jouer les prochaines parties, que de retoucher infiniment les mêmes parties (surtout quand le jean est trop serré, comme je le disais plus haut). L’âge et l’expérience sont de bien nobles choses après tout, c’est Yoda qui l’a dit, pas moi (en fait, il a plutôt dit ‘Whenninehundredyearsoldyourreach, look as good you will not’, mais c’est assez proche pour moi).
Et, aussi, avant d’oublier, au risque de me répéter, allez voir la section Tournois pour connaître les résultats de la ronde 6 de notre Championnat intra-club, intra-mural et ‘intra vaut mieux que deux tu l’auras compris’. Les résultats y sont exacts, du moins jusqu’à la prochaine marmotte printanière…
Ce qui me fait soudainement penser à quelque chose : Vous connaissez sûrement le film culte de Bill Murray…




(Je vous invite à aller zyeuter les photos de la soirée dans la section Album ainsi que quelques parties commentées dans la section Parties.)

Benoît Le Blanc

Lundi le 19 mars : Mini-tournoi 3 rondes


------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

AGS.
Pour votre information:

Voici la liste des tournois à venir qui seraient susceptibles d'intéresser les membres du club.


----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

• Toutes nos félicitations à aux membres qui ont participé de Trois-Rivières en fin de semaine dernière.
• Dans la section 1700 et moins
• Marcel G avec 2/5, Claude Côté avec 1.5/5 et Claude L avec 1.5/5 & François Girard Plouffe avec 2.5/5

• Dans la section 2000 et moins
• Louis B avec 1.5/5

• Dans la section 2000 et plus
• Alain L avec 1/5

• Le perce-neige les 7 et 8 avril à Ahuntsic
• Championnat sénior du Québec du 20 au 22 avril, lieu ??

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



La MAÎTRE, Maïli-Jade Ouellet en pleine action




Résumé du lundi 5 Mars
Sauterelles et cavaliers de la nuit, attention! Maïli-Jade vous a à l’œil

Lundi soir dernier, dans notre club envié des dieux*(renvois expliqués plus bas), s’est déroulé le tapis rouge – malgré l’absence coriace, dans notre local, de pourpre tissu pour l’occasion – pour la jeune maître internationale Maïli-Jade Ouellet (MJO**).

MJO a affronté simultanément dix-neuf de nos plus courageux guerriers et, telle une impétueuse Jedi animée par la Force (la dévote majuscule est de mise), en a prestement terrassé seize, a fait gracieusement match nul contre Patrick S. et moi-même (avec deux modestes petits ‘m’, constatons-le sans dévotion), mais a malencontreusement baissé la garde devant les habiles assauts récidivés – peut-être en raison d’une mythique faculté de reproduire ad infinitum une position gagnante, pouvoir mystérieux qui pourrait, dit-on, avoir été originellement créé par la lignée des Sith***– administrés (les assauts, donc, si jamais vous aviez perdu le fil de la phrase) par notre aguerri et ancien président Sylvain D. (SD****).

Sylvain a finement maintenu le suspense conquérant jusqu’à la fin, en feignant de ne pas s’émouvoir devant le pion passé de MJO sur la 2e traverse (7e selon l’orientation de l’échiquier) qui flirtait dangereusement avec une létale et imminente promotion.

Bravo à Sylvain! De même qu’à Patrick et à moi-même d’avoir su, du moins un tout petit peu, sauver l’honneur galactique du club!

Le dernier à rendre les armes a été Jean-Luc, peu de temps après Pascal.

Comme cela devrait être le cas dans toute bataille sidérale digne de ce nom – l’espace n’offrant aucun substrat pour porter le son, n’en déplaise à George Lucas – tous les coups ont été portés, les attaques menées et les effusions effusées dans un silence céleste, quasi-monastique, digne des meilleurs clubs où s’entraînent les preux et preuses apprenti(e)s chevaliers et chevalières de l’échiquier.

Donc, le score final : Maïli-Jade 16, La Variante 2. L’humilité, c’est quand même quelque chose.

Au vu de cet honorable résultat, méditons tous ensemble, en attendant la venue du prochain maître dans nos locaux, sur la sage parole de notre maître à tous, le verdissime Yoda :

Do. Or do not. There is no try.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
* Il semble en effet que quelques-uns des dieux mal connus du panthéon grec, encore bien vivants pour l’occasion du présent texte, se soient entichés de notre club et veillentbienveillamment sur chacune de nos parties. Il y a notamment Até, déesse des fautes et de l’égarement, qui m’a souvent inspiré à mon insu, et Tyché, déesse de la chance, qui en a fait autant. Sans oublier Borée, dieu du vent du nord qui, bien trop souvent à mon goût, nous a forcés à monter au maximum nos plinthes électriques, dont le thermostat intégré semble avoir été programmé par Até, distraite et distrayante déesse susmentionnée.

** Ne pas confondre, ici, avec l'oscillation de Madden-Julian, donnant le même acronyme (MJO), qui renvoie à un phénomène atmosphérique tropical s’observantdans les océans Indien et Pacifique, alors que, selon mes calculs d’ornithologue amateur non encore confirmé, notre local laurentien se situe, à vol d’oiseau – bien nourri tout au long dupériple– à environ 76 000 battements d’ailes d’albatros de la rive la plus proche du Pacifique, ou à76000000000 000 battements d’ailes de colibri (je les ai comptés) de la rive la plus extrême de l’Indien.

***Le terme Sith est ambigu puisqu'il peut désigner ou bien les indigènes de Korriban, ou bien l'organisation politico-religieuse ou encore la pensée philosophique éponyme. Mais le regard, lui, ne trompe pas.


Imaginez ce type devant vous, sur un échiquier, et essayez de jouer calmement une défense slave ou scandinave. Des frissons, vous dites?

****Ne pas y voir, surtout, quelque obscure coïncidence du fait que ces initiales, SD, soient exactement l’inverse de celles de DarkSidious (DS pour les intimes qui, semble-t-il, ne vivent pas très longtemps ladite intimité)? Je lui demanderais bien son avis sur la question de cette coïncidence (à DS et non à SD) mais je tiens à pouvoir jouer encore les lundis soir. De toute manière, poser la question, c’est y répondre. Ou répondre c’est y, comme dirait Yoda.
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Un GROS merci à Maïli-Jade et à tous les braves participants!


Benoît Le Blanc


Lundi le 12 mars : Championnat du Club ronde 6


------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

AGS.
Pour votre information:

Voici la liste des tournois à venir qui seraient susceptibles d'intéresser les membres du club.


----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

• Open de Trois-Rivières du 16 au 18 mars à Trois-Rivières
• Le perce-neige les 7 et 8 avril à Ahuntsic
• Championnat sénior du Québec du 20 au 22 avril, lieu ??

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------










Attention! Le 5 mars prochain, la nouvelle championne d’échecs du Canada sera notre invitée et, simultanément, notre sympathique tortionnaire…

En effet, dans moins d’une quinzaine, nous aurons l’insigne honneur de recevoir la lambertoise Maili-Jade Ouellet, la plus jeune championne canadienne d'échecs de l'histoire, récemment couronnée à Montréal. Simultanément dotée de seulement 15 années d’existence et d’un intellect stratégique inversement proportionnel au faible nombre d’hivers qu’elle a traversés, Maili-Jade viendra livrer combat à nos courageux membres dans le cadre de notre traditionnelle simultanée annuelle.

Comme on le sait, depuis qu’Einstein a cristallisé sa célébrissime grimace sur pellicule pour la postérité, la simultanéité entre deux événements n’a rien d'une évidence puisqu’elle est intimement liée à l'observateur et à son référentiel, les deux événements pouvant se produire au même moment pour un observateur donné mais à des instants différents pour un autre observateur. Ainsi, la ludique leçon d’humilité que nous servira fort probablement Maili-Jade pourra être vécue en simultané, une seule fois ou une infinité de fois, selon le nombre de points de vue que chacun adoptera pour justifier sa propre prestation, qui pourrait ne bien être que toute relative.

Bref, dans notre chaleureux local, où nous disposerons, comme il se doit, les tables et les chaises suivant la forme consacrée aux simultanées, soit celle d’un quadrilatère régulier, l’immortelle formule E = MC2 risque bien de se traduire par un nouveau commandement :

Aux Échecs, Maili, une Correction au carré, gentiment, nous administrera.

Venez en grand nombre!

Maïli-Jade Ouellet




Résumé du lundi 26 février
Un simple et sincère hommage à la camaraderie

Aujourd’hui, je me suis mis à l’écran pour vous écrire, comme j’en ai pris l’habitude hebdomadairement, un petit texte mi-sérieux, mi-burlesque, cette fois-ci pour relater les dernières rondes de notre tournoiÉchelle. Cherchant un angle frais pour traiter de la chose, une pensée m’a saisi et, surtout, fait spontanément sourire. Je fréquente le club depuis maintenant cinq ans et, candidement, je me sens tenu de souligner au moins une fois cette qualité simple, mais combien précieuse, des gens qui en sont membres, chacun et chacune, à sa façon, y animant ladouce camaraderie qui y règne.

En bref, notre local est un havre où il fait bon être. Dès qu’on y met le pied, les visages s’illuminent, les chaudes poignées de main se succèdent et lacomplicité souriante est au rendez-vous.

En ce bas monde, souvent trop bas à mon goût, il est précieux de pouvoir s’entourer de gens, ne serait-ce que quelques heures semaine, qui nous offrent une sympathique présence amie le temps de quelques joutes sur un petit carré de 64 cases.

De nos vétérans assidus, dont la vibrante présence nous réchauffe chaque semaine, jusqu’à nos plus récentes recrues, toute et tous aussi sympas les uns et les unes que les autres, notre club, grâce à la qualité de ses membres, peut se vanter d’offrir une petite pause hebdomadaire des plus salutaires pour le cœur, l’âme et l’esprit

C’est rare et, je le répète, précieux.Je tenais à le dire et à l’écrire.

(Pour ce qui est des résultats des dernières rondes du tournoi Échelle, consultez la section Tournois. Denis est encore bien en selle, indélogé mais, et n’en doutons pas, non indélogeable au sommet…)


Un gros merci à tous les participants!

Benoît Le Blanc


------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

AGS.
Pour votre information:

Voici la liste des tournois à venir qui seraient susceptibles d'intéresser les membres du club.

• Toutes nos félicitations à aux membres qui ont participé à L'hivernal en fin de semaine dernière.
• Marcel G qui termina premier "1" ex-aequo avec 3.5 / 5, Arthur H avec 1.5 / 5 et Claude L avec 1 / 5

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

• Open de Trois-Rivières du 16 au 18 mars à Trois-Rivières
• Le perce-neige les 7 et 8 avril à Ahuntsic
• Championnat sénior du Québec du 20 au 22 avril, lieu ??

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------










Attention! Le 5 mars prochain, la nouvelle championne d’échecs du Canada sera notre invitée et, simultanément, notre sympathique tortionnaire…

En effet, dans moins d’une quinzaine, nous aurons l’insigne honneur de recevoir la lambertoise Maili-Jade Ouellet, la plus jeune championne canadienne d'échecs de l'histoire, récemment couronnée à Montréal. Simultanément dotée de seulement 15 années d’existence et d’un intellect stratégique inversement proportionnel au faible nombre d’hivers qu’elle a traversés, Maili-Jade viendra livrer combat à nos courageux membres dans le cadre de notre traditionnelle simultanée annuelle.

Comme on le sait, depuis qu’Einstein a cristallisé sa célébrissime grimace sur pellicule pour la postérité, la simultanéité entre deux événements n’a rien d'une évidence puisqu’elle est intimement liée à l'observateur et à son référentiel, les deux événements pouvant se produire au même moment pour un observateur donné mais à des instants différents pour un autre observateur. Ainsi, la ludique leçon d’humilité que nous servira fort probablement Maili-Jade pourra être vécue en simultané, une seule fois ou une infinité de fois, selon le nombre de points de vue que chacun adoptera pour justifier sa propre prestation, qui pourrait ne bien être que toute relative.

Bref, dans notre chaleureux local, où nous disposerons, comme il se doit, les tables et les chaises suivant la forme consacrée aux simultanées, soit celle d’un quadrilatère régulier, l’immortelle formule E = MC2 risque bien de se traduire par un nouveau commandement :

Aux Échecs, Maili, une Correction au carré, gentiment, nous administrera.

Venez en grand nombre!

Maïli-Jade Ouellet




Résumé du lundi 19 février
Trois petits tours et puis s’en vont…

Comme la chanson le dit, nos membres ont mis à l’épreuve leur talent tout au plus trois fois lundi dernier avant de repartir, heureux ou penaud, selon que leur talent éprouvé avait produit des fruits ou des fuites. Une semi-rapide, c’est vite passé, comme dirait l’autre. Mais comme je peux certifier que j’y étais et que l’autre était absent lundi, certains ont trouvé le temps long, surtout avec une pièce en moins à peine 5 minutes après l’ouverture.

Et là advient le sublime paradoxe de notre jeu adoré, que j’aimerais bien explorer avec vous. Les échecs sont le seul jeu où l’on peut jouer une ouverture fermée tout en restant ouvert à rouvrir fermement le jeu. On peut donc ouvrir ferme ou œuvrer à fermer, selon les trous que l’autre nous laisse, ou qu’il comble. Et c’est là que tout se complique car si, à son comble, l’adversaire bouche tous ses trous, il joue ouvertement un jeu fermé, et s’il en laisse un non bouché, ça ouvre le jeu à notre propre fermeté de jeu. De plus, on doit s’occuper à profiter des trous de l’autre sans qu’il ne nous troue en retour. En effet, le paradoxe est ici à son comble car les trous de l’autre peuvent occulter nos propres trous. Ce qui revient à dire qu’une absence peut en cacher une autre, et réciproquement. Donc, qu’une trouée peut nous combler. Ou qu’une bonne percée, en fait, c’est du solide.

En bref, après les trois petits tours en question, et comme nous n’en sommes pas à un paradoxe près, Denis et Robert ont fait le plein de victoires, même s’ils ont fini la soirée un peu vidés.


Un gros merci à tous les participants!

Benoît Le Blanc

-----------------------------------------------

Lundi 26 février 2018
Tournoi échelle rondes 7 et 8

AGS.



Bienvenue et bonne chance à tous !

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

AGS.
Pour votre information:

Voici la liste des tournois à venir qui seraient susceptibles d'intéresser les membres du club.

• Transcontinental hivernal du 23 au 25 février au stade olympique
• Semi-rapide hivernal le 3 mars au stade olympique
• Open de Trois-Rivières du 16 au 18 mars à Trois-Rivières
• Le perce-neige les 7 et 8 avril à Ahuntsic
• Championnat sénior du Québec du 20 au 22 avril, lieu ??

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------




Benoit Le Blanc contre Patrick Savaria




Résumé du lundi 12 février

Chessboxing à la sauce olympico-jérômienne
Vous connaissez le chessboxing?
C’est un véritable sport, avec ses tournois très sérieux, où deux athlètes du corps et de l’esprit s’échangent des coups afin de terrasser l’adversaire en le mettant ou en le matant au tapis – le premier et le deuxième tapis impliquant tous deux des coups pouvant mener à une commotion mais, dans le cas du second, la commotion provient plus souvent de la foule saluant en liesse une tactique à la Carlsen alors que, dans le cas du premier, on parle plutôt de matières blanche et/ou grise percutant le crâne du commotionné après quelque vif uppercut du commotionnant.
Dans les deux cas, peu importe le cachet du match, le perdant finit toujours un peu sonné, mais se console de l’argent sonnant que lui vaut le cachet, même s’il en prendra sûrement un de plus – cachet s’entend – pour soulager le mal de bloc que lui aura occasionné les coups de son adversaire.
Le match se termine donc sur un mat ou sur un matelas, c’est selon. (Je n’invente rien, je vous assure, ce sport existe vraiment!)

Maintenant, imaginons un instant ce que donnerait d’autres sports hybrides, mieux adaptés à notre climat ou aux jeux nord-coréens qui sévissent tous deux ces temps-ci. Imaginons le ChesSled ou la Lugéchecs : deux lugeurs échéphiles, allongé(e)s face à face sur une luge double longueur plus 1 mètre (afin de disposer un échiquier entre les deux), se disputent deux ou trois blitz bullet, le temps d’une descente conventionnelle de 1000 mètres, en visant à déstabiliser l’adversaire sur l’échiquier ou sur le traîneau. Évidemment, les gants munis de pointes métalliques des lugeurs aguerris rendent le coup joué aux échecs plus laborieux dans la côte et celui asséné au rival, plus labourant dans les côtes disons. Le gagnant, vous l’aurez deviné, est celui qui fait mat dans le premier scénario et le perdant, celui qui fait paf! dans le deuxième. Que de plaisir toutefois! Surtout quand on file à 200 km/h et que les pièces ont tendance à quitter inopinément l’échiquier en phase d’accélération (il faudrait alors penser à magnétiser le jeu).
J’ai aussi pensé au Chess-biathlon ou le Biathléchecs, où les joueurs feraient un 100 km de ski de fond en s’arrêtant à chaque kilomètre pour jouer un coup sur un échiquier électronique relayant le dernier coup de l’adversaire ainsi que pour tirer un coup sur le rival, autant que possible avant qu’il ne se rende à la prochaine escale pour jouer le sien. La couleur serait tirée au sort alors que les joueurs, eux, seraient tirés volontairement. Que de plaisir, je vous dis!
D’ici l’arrivée de ces nouvelles et emballantes disciplines hybrides aux olympiques de 2022, à Pékin, on peut se contenter d’aller voir les résultats de la quatrième ronde de notre tournoi intraclub, dans la section Tournois. Le sang-froid y était plus abondant que le sang froid, mais le plaisir, lui, était au sommet du podium, c’est sûr, c’est sûr, comme on dit au Saguenay.

Un gros merci à tous les participants!

Benoît Le Blanc

-----------------------------------------------

Lundi 19 février 2018
Mini-tournoi 3 rondes


Bienvenue et bonne chance à tous !

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

AGS.
Pour votre information:

Voici la liste des tournois à venir qui seraient susceptibles d'intéresser les membres du club.

• Transcontinental hivernal du 23 au 25 février au stade olympique
• Semi-rapide hivernal le 3 mars au stade olympique
• Open de Trois-Rivières du 16 au 18 mars à Trois-Rivières
• Le perce-neige les 7 et 8 avril à Ahuntsic
• Championnat sénior du Québec du 20 au 22 avril, lieu ??

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



Lundi 12 Février



AGS.



Résumé du lundi 5 février

To blitz or not to blitz, voilà la question!
Les relations échiquéennes n’échappent pas à la règle anthropologique voulant que, pour certain(e)s, une p’tite vite est grisante alors que, pour d’autre(e)s, elle tend plutôt à dégriser. Pourtant, en matière de matière grise, à la Variante, nous nous y connaissons (surtout quand on considère la moyenne d’âge des membres du club et les pigments capillaires qui, avec le temps, tendent de moins en moins à être de la partie, ou de plus en plus à ne pas en être, même quand ces avant-derniers, les membres donc, en sont passionnément – de la partie, on aura compris, si on a réussi à suivre la phrase jusqu’ici).
La ligne de partage entre les pro-p’tites-vites(PPV) et les anti-p’tites vites (APV), dans notre pavillon jérômien, ne suit nullement quelque gradation chromatique ni quelque courbe d’intensité lumineuse émanant des réflexions pileuses émises par les têtes de nos membres recelant l’abondante matière grise susmentionnée. En effet, il y a des tout-gris qui se grisent et des non-gris qui temporisent, et vice-versa. Or, comme le stress tend à faire blanchir les mèches scalpines, et que les p’tites-vites tendent à nourrir celui-là au détriment de celles-ci, plus la soirée avance et plus le champ grisailleux se nuance vers le clair chez les PPV : le gris argent vire gris perle et le gris souris lutine le gris taupe (génétiquement, ce sont en effet des mammifères étonnamment fort apparentés, bien au-delà de leur pelage collatéralement partagé). En revanche et inversement, la lenteur possédant des vertus anti-âge bien connues, ce serait paradoxalement ceux qui, durant la soirée, ont foncé le moins, temporellement parlant, qui auraient foncé le plus, chromatiquement disant.
Bref, sans égard à leurs prouesses du soir sur l’échiquier bicolore, les APV auraient pigmentairement eu le dessus sur les PPV, qu’ils aient joué avec les blancs ou les noirs,entre têtes grises, semi-grises ou grises-en-devenir (sans discrimination aucune envers les plus dégarnis d’entre nous, dont la dignité ne tient pas à un cheveu, loin s’en faut).
Soit dit en passant, c’est Benoît, celui-là même qui vous écrit, qui a remporté le tournoi de blitz de la soirée, avec une fiche de 9 en 10, parfaite… à un poil près
Voilà qui aura été dit pour lundi.

Un gros merci à tous les participants!

Benoît Le Blanc


----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

AGS.
Pour votre information:

Voici la liste des tournois à venir qui seraient susceptibles d'intéresser les membres du club.

• Transcontinental hivernal du 23 au 25 février au stade olympique
• Semi-rapide hivernal le 3 mars au stade olympique
• Open de Trois-Rivières du 16 au 18 mars à Trois-Rivières
• Le perce-neige les 7 et 8 avril à Ahuntsic
• Championnat sénior du Québec du 20 au 22 avril, lieu ??

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------




Lundi 5 Février " Tournoi de Blitz ou parties amicales"

AGS.




Résumé du lundi 29 Janvier

Les hauts et les bas d’un club bien dans sa peau
Il y aura toujours des impudents mais la plupart des joueurs d’échecs, au terme d’un tournoi, tentent plus ou moins de cacher leurs parties honteuses, surtout après avoir été déculottés par quelque adversaire coriace. Certains, toutefois, arborent dignement leurs hauts comme leurs bas, même s’ils sont sans dessus dessous quand il ne leur reste que des bas à arborer (un ‘ni’ entre dessus et dessous, ici, serait mal à propos vu le cadre public dans lequel se dévoilent nos parties…d’échecs s’entend, bien sûr).
Ainsi, comme toujours,quand on sait la qualité des partenaires de jeu qui fréquentent notre club, la tenue de nos parties s’est très bien déroulée lundi soir dernier, le 29, alors que le tournoi échelle faisait tournoyer ses 5e et 6e rondes. Et qui dit parties bien tenues dit, bien sûr, plaisir garanti! Chacun des dits partenaires a donc tâté passionnément de l’échiquier afin de grimper au-dessus du partenaire adverse lui faisant face et, ainsi, d’atteindre le sommet tant désiré, septième ciel de l’échéphile (ce quantième céleste étant calculé en partant du rez-de-chaussée, comme le veut la convention sur le nouveau continent, sinon, sur le vieux, c’est à partir des chambres à l’étage, donc du rez-de-chaussettes).
Parmi les membres qui n’ont connu aucun raté d’exécution, citons Denis, bien en selle au sommet, ainsi que Luc, Claude C. et Guy D, humant de plus en plus près ladite selle du sommet. Les autres joueurs, moins portés sur l’humance de proximité ce soir-là, ont tout de même ressenti quelques frissons ludiques (toutefois, les thermostats de nos plinthes électriques étant ce qu’ils sont dans le local, difficile d’avérer la source exacte des dits frissons).
Bref, sur une grande comme une petite échelle, que ce soit pour un tournoi officiel ou une fière exhibition de ses parties (tel qu’entendu plus haut, toujours),notre club a vraiment de quoi être bien dans sa peau.


Benoît Le Blanc


----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

AGS.
Pour votre information:

Voici la liste des tournois à venir qui seraient susceptibles d'intéresser les membres du club.

• Transcontinental hivernal du 23 au 25 février au stade olympique
• Semi-rapide hivernal le 3 mars au stade olympique
• Open de Trois-Rivières du 16 au 18 mars à Trois-Rivières
• Le perce-neige les 7 et 8 avril à Ahuntsic
• Championnat sénior du Québec du 20 au 22 avril, lieu ??

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------




Lundi 29 janvier " Tournoi Échelle (rondes 5 & 6 )"

AGS.

Résumé du lundi 22 Janvier
Ah comme la neige a neigé, le vent venté et le verglas verglacé
Lundi dernier, plus précisément le 21 si l’on préfère les chiffres aux mots, quelques-uns de nos inconditionnels ont affronté une Mère nature courroucée et ses rejetons intempériens pour se rendre, très lentement et pas trop sûrement, à notre local si bien situé au cœur des Basses Laurentides ou, selon qu’on s’oriente dans l’autre sens, au bas du cœur des Laurentides. Pendant que la tempête s’installait confortablement autour du Pavillon Bouvrette, nos membres faisaient de même à l’intérieur. Après quelques rafales de blitz, de semi-rapides et d’analyses denisiennes amicales, ils ont finalement baissé pavillon – et non le Pavillon, bien solide sur ses fondations, malgré le climat féroce – et s’en sont retournés bravement dans leur doux chez-soi ou, pour les plus frileux, leur incandescent foyer respectif.
Comme quoi, tout comme le Pony Express affrontant les Grandes Plaineset la Sierra Nevada – région qui neige sa neige itou, comme aurait dit Nelligan – rien ne saurait arrêter l’échéphile qui, tel le légendaire Lucky Luke, chique neuronalement de l’échiquier en pensant plus vite que son ombre (donc, selon la physique théorique, plus vite que la lumière, ce qui doit être quand même un peu plus facile quand cette dernière, la lumière donc, peine à se frayer un cheminà travers le couvert nuageux maussadement servi par la Mère naturellement irritée mentionnée plus haut).
Maintenant, tous en cœur, sur un air bien connu, en faisant des ‘clip-clop, clip-clop’ avec la bouche ou autre partie du corps potentiellement sonore, chantonnons : I’m a poor lonesome chess addict, and a long, long way from home…
À la semaine prochaine!



Benoît Le Blanc


Bienvenue et bonne chance à tous!!


----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------





Lundi 22 janvier " Tournoi Échelle (rondes 5 & 6 )"

AGS.

Résumé du lundi 15 Janvier
Une quatrième ronde carrément bien jouée
À moins d’être dans le champ, il me semble qu’une figure carrée dont le côté aurait pour longueur la racine carrée de pi serait, en fait, plutôt ronde. Or, comme nous en sommes à la quatrième ronde de notre tournoi intra-club, ça pourrait nous donner, théoriquement, un carré de pis. Mais si je suis dans le champ, les pis en question pourraient alors être arborés par quelques bovidées (le « e », ici, est voulu et genré)savourant bucoliquement des racines non carrées dans un petit pré qui, lui, peut tout à fait l’être… carré s’entend.
Tiens, ça me rappelle l’expression : ‘Qui vole un œuf vole un bœuf, mais qui vole un bœuf doit être vachement musclé.’
Mais revenons à nos moutons (qui sont aussi, soit dit en passant, des bovidés ruminants, moins imposants que leurs cousines à face longue, mais plus bavards et, du fait même, plus difficiles à faire traire), la quatrième ronde de notre tournoi s’est déroulée avec nos habitués et habituels accros mais, comme toujours, sans accroc. Ni croc d’ailleurs, car tous les joueurs ruminaient paisiblement leur stratégie sans jamais montrer les dents, ce qui nous ramène, avouons-le, au paysage bucolique de tout à l’heure. Certains se sont même permis d’arpenter le local durant leurs ruminations mais revenaient chaque fois, peu importe les arpents parcourus, à leur point de départ, soit leur chaise attitrée, ce quiporte à croire que notre local, qu’on aurait dit parallélépipède, cache peut-être dans ses dimensions quelque pifavorable aux échéphiles bipèdes que nous sommes et qui aimons jouer rondement.
Si vous pensez que le texte ci-dessus n’a ni queue ni tête, vous avez peut-être raison, mais c’est tant pis, comme dirait notre voisine, la fermière sophienne(c’est le gentilé de Sainte-Sophie, que je viens d’apprendre, en écrivant ce texte).
Les résultats de la soirée sont allés grégairement rejoindre les autres au même endroit sur le site. Allez les visiter!
Braveau à tous les participants!

Benoît Le Blanc


Bienvenue et bonne chance à tous!!


----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Lundi 15 janvier

AGS.


Ronde 4 du CHAMPIONNAT !


Bienvenue et bonne chance à tous!!


----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Résumé de la soirée du 8 Janvier dernier.

AGS.

Francois Strasbourg. Invaincu, il surclassa tous ses adversaires de la classe "B" Bravo François!



Le bon, la butte et le tonitruant

Vous connaissez le genre Western Spaghetti (WS)? Non? Si je vous évoque une scène de duel dans un village du Phare Ouest (je francise) et que vous percevez clairement, sur votre petit écran 3D intérieur, un lieu balayé par les vents, alors que les portes d’un Saloon (je défrancise), à une époque pré-WD40, grincent et battent sèchement en arrière-plan. Ça commence à venir? Et si je vous chante « ouan, ouan, wouain, wouaaiin » et que vous avec le ver d’oreille d’Ennio Morricone qui vous taquine le nerf auditif, malgré l’absence du ruine-babines produisant ledit ver, alors oui, absolument, vous connaissez le style WS pré-WD40.
Et bien, les duels WS épiques (et Colégram, comme compléterait l’autre en moi-même) ont été nombreux durant la soirée du 8 dernier, alors que les caméras, toujours aussi absentes de nos locaux, ont brillamment capté, en gros plan, les yeux plissés et impitoyables des adversaires en présence. Deux des belligérants n’ont fait aucun quartier (surtout que, quand on ne joue que trois semi-rapides, on ne peut faire, en fait, que des tiers) en terrassant chacun de leurs adversaires : Denis, chez les A, François, chez les B. Et comme il n’y a pas personne de classe C, ni de classe arborant d’autres lettres de rang alphabétiquement inférieur, personne n’est sorti abaissé (ABC) ou décédé (DCD) au terme des affrontements. Ce qui est logique (CQFD).

Les autres résultats de la soirée figurent à la section idoine.
Blague et chique à part, prenez note que Denis, notre gardien infatigable du troupeau de lettres et d’images qui composent notre site, a bénévolement et généreusement ajouté, sur le dit site déjà lourdement piétiné par les dites lettres et images, un lien pour la Charte du Club, un autre pour Nos Champions, un gif animé montrant la Partie Immortelle, un logo tout en haut annonçant l’année de création du Club, deux parties annotées ainsi que de nouvelles photos.
Chapeau Denis! Quel shérif tu ferais!
Un gros HI HAA! à tous les participants!

Benoît Le Blanc



----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------




Échéphiles, les activités recommencent ce soir au club à 19h30.

AGS.

Arthur Holler" à droite recevant le certificat avec mention : CHAMPION DU CLUB 2017 "Classe B" de la part de Marcel. Toutes nos félicitations à Arthur!



Lundi 8 janvier 2018:
Mini tournoi de 3 rondes

Bienvenue et bonne chance à tous!!




----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

AGS.

(NOTA BENE: Benoît qui a gentiment et bénévolement accepté de prêter sa plume à la rédaction des comptes-rendus hebdomadaires du site.
À titre de webmestre désigné, je l’en remercie. Denis L.)


----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



Lundi 1 Janvier 2018

AGS.

BONNE & HEUREUSE ANNÉE À TOUS !!






----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



Lundi 25 décembre

AGS.


JOYEUX NOËL À TOUS !!





----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------




Lundi 18 décembre

AGS.



Tournoi de NOËL BLITZ!!
Apportez ce que vous voulez

Bienvenue à tous!!


----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------




Résumé du Lundi 11 décembre

AGS.


Le championnat du club se poursuit… et est sur le point de se rattraper
Garry Kasparov, François Pérusse et Denis Lafrance ont déclaré ensemble publiquement, au dernier et très solennel gala Rire pour les justes, que, les échecs, c’est comme la peinture, ou bien c’est brillant ou bien c’est MAT.

Bon, pas sûr pour Kasparov,dont la blague préférée reste encore: « Quelle différence y a-t-il entre ‘Poutine’ en Russie et ‘Poutine’ au Québec ? Et bien, celui de Russie ne se mange pas!, après quoi il s’éclate systématiquement d’un rire viril et caverneux typique d’un ex-soviet enfilant jovialement les verres de vodka dans une isba au plancher jonché d’éclats des enfilades précédentes. Quant à Pérusse, il aurait plutôt dit : « Ya rien de pire que quand t'invites un orignal à souper, pis que son panache est tellement grand, que par la porte il peut pas passer». Mais avouons que c’est proche. Pour ce qui est de Denis, toutefois, je suis sûr qu’il l’a dit. En fait, non, il me l’a écrit, mais comme je connais parfaitement son ton de voix, c’est tout comme. Enfin, pour le Gala, il n’a peut-être pas eu lieu, je vous le concéderai, mais je me suis dit qu’un de plus ou de moins…

Lundi dernier, le glas a donc sonné pour la ronde 3 de notre championnat. La concentration était à son comble et on pouvait entendre les mouches voler (faut dire qu’à ce temps-ci de l’année, la fréquence de battement des ailes est ralentie par le froid, ce qui donne des fréquences plus graves, donc plus faciles à entendre). Personne n’a fait de quartier, mais en bons sporti(ve)(f)s que sont les Variantin(e)s ((excusez, ici, l’abus de parenthèses, mais (c’est ce que mon ancien prof de latin me disait tous les jours) quand on ouvre une porte ‘(‘, il faut la fermer ‘)’)), les perdants ont eu autant de plaisir à jouer que les gagnants. De même pour les nullants (le mot existe, je vous assure, relisez-le plusieurs fois pour vous en convaincre).
Comme toujours, les résultats finals de la soirée sont affichés sur le site, à la section Tournoi.

Un gros merci à tous les participants!

Benoît Le Blanc


----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------




Lundi 11 décembre

AGS.


Ronde 3 du CHAMPIONNAT !

Consulter l'album photo

Bienvenue et bonne chance à tous!!


----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------




Résumé du 4 DÉCEMBRE : DEUX PARTIES COMME HANTÉES, ÇA NE SE MANQUE PAS!

AGS.

Deux et deux font deux et la guerre des ti-temps

Oui, deux et deux font deux. Avant de sortir vos calculettes ou de vous demander si St-Jérôme se trouve dans une zone où la géométrie euclidienne n’a pas prise, il faut bien comprendre que, aux échecs, quand deux adversaires jouent, ça compte pour une partie et, quand ça se reproduit une seule fois dans la même soirée, et bien, ça fait deux parties. Et ce, même si, au total, quatre personnes se sont dûment amusées. Bon, peut-être pas les perdants, un peu moins amusés, eux, et qui sont au nombre de deux après deux parties. Par contre, nuance d’importance, si ce sont les mêmes adversaires qui jouent ensemble deux parties consécutives, et que c’est la même personne qui perd la première et la seconde, il y aura un seul perdant pour deux parties. Ok, reprenons. Pour faire simple, disons qu’il y a toujours moitié moins de parties que de joueurs ou, de deux choses l’une, il y a autant de perdants que de parties jouées sur des échiquiers distincts(évidemment, si les mêmes joueurs changent d’échiquier pour des raisons esthétiques, ça ne fonctionne pas). Et le calcul tient la barre même si un ou plusieurs tiers analysent la ou les partie(s), comme c’était le cas le quatre au soir dernier. Ou encore si vous vous essayez, un de ces quatre, de jouer avec votre douce moitié entre deux quarts (au football, américain s’entend, c’est-à-dire celui qui défonce les côtes alors que l’européen, lui, se contentedes tibias); et inversement pour le ‘doux moitié’, question de contribuer, genre, au débat français actuel sur la grammaire des sexes. C’est simple, non? Ça se comprend en moins de deux, c’est sûr. Mais on digresse. Revenons de ce pas à nos mammouths laineux. Si on dit que le trois fait le mois, c’est bien le quatre qu’on se fait battre. Le 4 décembre dernier, dans notre local béni par Sainte Barbe (c’est l’un des saints patrons des mathématiciens, alors on se dit que, à force de calculs sur l’échiquier, les échéphiles doivent partager le saint homme dans leurs prières), ont donc eu lieu les parties commentées, ou comme hantées, selon ce que disait l’autre – en fait, moi-même, mais je me reconnais de moins en moins dans le miroir le matin.

Il y a d’abord eu la lutte biclaudienneLaforest-Côté puis, une heure plus tard, un combat revanche, ou amicalement revanchard, entre Patrick et Sylvain. Une lutte de colosses! Et de ti-temps, c’est-à-dire chacun disposant de 30 minutes + 10 secondes par coup, soit tout juste le tiers d’une lente, mais un peu plus qu’une semi-rapide. Claude L. a raté sa chance en milieu de partie, semble-t-il, selon les analystes endiablés de la pièce d’à côté, alors que Claude C. a patiemment et stratégiquement contre-raté victorieusement celle-ci. Pour ce qui est de la partie subséquente entre Monsieur P. et Monsieur D., retenons que Sylvain a répété sa bravoure d’il y a une quinzaine en luttant furtivement sinon sourdement (voir photo) avec un cavalier en moins, qu’il a gracieusement cédé peu de temps après l’ouverture. Toutefois, les analystes endiablés mentionnés tout à l’heure ont colocalement retenu leur souffle devant une fourchette potentielle et létale offerte à Patrick sur un plateau d’argent (en fait, de bois, échiquier parlant), qu’il a humblement feint, plusieurs centaines de secondes durant, de ne pas voir. Et puis, coup de tonnerre, salve d’applaudissements, cris de joie et pattes de gazelle, P. fourchetta nonchalammentS., qui abandonna chalamment sur-le-champ. Voila qui est dit.


Nos remerciements à tous les participants à cette fort intéressante séance d’analyse!

Benoît Le Blanc


Consulter l'album photo

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------




LE 4 DÉCEMBRE : DEUX PARTIES COMME HANTÉES, ÇA NE SE MANQUE PAS!

AGS.


Ne manquez pas notre soirée du 4 décembre prochain. Nous aurons droit à une diffusion en direct d’un événement se déroulant… à moins de 10 mètres (ou 32,8084 pieds pour les nostalgiques du système anglais) de ladite diffusion. Quand on dit que la technologie élimine les frontières et rapetisse le monde, wow!

L’événement en question est le commentaire en directdans la salle adjacente à la salle principale de 2 parties jouées, dans la salle principale co-adjacente donc, par 4 joueurs, sur 2 échiquiers de 64 cases comptant 16 pièces chacun, ce qui fait 128 cases qui seront épiées à mesure qu’elles se feront piétiner.Sur le plan probabiliste, me dit un copain actuaire échéphile, le nombre de possibilités qu’offre la mathématique de cet agencement défie l’entendement (plus grand que le nombre d’étoiles que compte l’univers, ou, plus étonnant encore,que le nombre de mensonges proférés ces derniers mois par un certain MisterTau sud de nous). De plus, si l’on médite sur l’image fort évocatrice du penseur poilu qu’a si bien choisie Denis, sachez que, selon le paradoxe dit « du singe savant », un simien qui tape indéfiniment au hasard sur une machine à écrire pourra, presque assurément, produire n’importe quelle grande œuvre de la littérature (de Victor Hugo à Fred Pellerin, en passant par les Trois accords). Ce sont les lois de l’infini qui le disent, pas moi. Bref, à jouer tous les coups au hasard sur l’échiquier, on peut se consoler qu’un jour, sûrement, dans un avenir plus lointain que proche, on en arrivera à jouer exactement comme Carlsen. L’espoir, c’est quand même quelque chose.
Les joueurs élus pour la cause seront donc jugés dans leurs moindres coups, de génie ou autre, et les voyeurs de la télédiffusion de proximité commenteront patiemment et savamment, du moins l’espère-t-on, chaque position résultante.

Un gros merci à l’avance aux joueurs qui accepteront d’être hantés par le voyeurisme échiquéen de leurs camarades et à tous les autres qui accepteront devoyeuriser ces derniers!

TRÈVE DE PLAISANTERIE : CETTE SOIRÉE OFFRE UNE TRÈS BELLE OCCASION D’APPRENTISSAGE POUR TOUS, QUEL QUE SOIT LE NIVEAU. VENEZ NOMBREUX!


Benoît


Consulter l'album photo

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------




Résumé de la soirée Inter-Club

AGS.


SCHNEEWITTCHEN* À JOLIETTE : « INTERCLUB, INTERCLUB, DIS-MOI QUE JE SUIS LE MEILLEUR!»
(*en bas allemand dans le texte)

« En cherchant à la ronde, de par le vaste monde, il est vrai qu’on ne trouve pas meilleur club que toi. »
La princesse Blanche-Neige n’a peut-être jamais joués aux échecs, mais avouons que les parallèles à faire sont fascinants quand on relit le conte originel des frères Grimm : une reine orgueilleuse qui se croit toute puissante, un roi qui se cache quelque part, un chevalier qui fait des apparitions imprévisibleset, enfin,presqu’autant de petits êtres qui détermineront la fin de l’histoire(7 plutôt que 8, mais bon, on ne chipotera pas).
Bon, maintenant, passons aux choses semi-sérieuses.

Le 27 novembre dernier, les preux Variantois ou Variantais (Variantins, peut-être, je vous laisse décider) de St-Jérôme ont covoituré dans quelques carrosses, ou cocarossé dans quelques voitures, pour aller affronter vaillammentles Penseurs de Joliette dans le sympathique et bien garni donjon de la Bibliothèque Rina-Lasnier. Entre deux visites à la table des festins copieusement préparée par nos hôtes, nous étions une trentaine à nous livrer une bataille, avec ou sans merci, selon la politesse respective de chaque combattant. Comme il se doit dans tout jeu qui se joue à deux, il y a eu autant de victoires que d’échecs… Mais si on oublie le partage des résultats – assez serrés raconte-t-on dans les chaumières – la soirée était surtout vouée à la camaraderie la plus pure, nos hôtes de Joliette nous ayant reçus avec leur générosité et leur chaleur légendaires.

À la fin de cette soirée mémorable, tout le monde est reparti souriant et repu, et depuis, raconte-t-on dans les mêmes chaumières que celles mentionnées plus haut, il a aussi vécu un peu plus heureux.
Tchuss!**

**Cet article était une gracieuseté collective qu’ont signé Chef (Prof), Pimpel (Timide), Happy (Joyeux), Brummbär (Grincheux), Schlafmütze (Dormeur), Seppel (Simplet), Hatschi (Atchoum) et, bien sûr…



-- Benoît (Benedikt).


----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



Le club est fermé le 27 novembre pour cause d’interclubite (mais on se donne rendez-vous à 18h… voir plus bas)

AGS.



Prenez note que le club sera fermé le lundi 27 novembre car nous repartons vaillamment en guerre amicale contre le club de Joliette. Ce rendez-vous annuel qui oppose La Variante aux Penseurs est l’événement très peu médiatisé qui, à chaque passe orbitale terrestre héliocentrique, reconfigure les plaques tectoniques du monde échiquéen, rien de moins! Ça va brasser, c’est sûr. Mais avec une large dose de bonne humeur… et un zeste de bravade ou bravoure, c’est selon. Donc, à siffloter ou chantonner sur l’air de la Marseillaise :

Aux armes, citoyens!
Formez vos bataillons!
Marchons, marchons!
Que l’instinct pur…
Inspire vos pions!

NOTA : Pour ceux qui ont un moyen de transport et ceux qui n’en ont pas, rendez-vous au local de St-Jérôme à 18h pile, heure militaire ou 6:00 pm, heure civile. Nous tenterons d’organiser du covoiturage jusqu’à Joliette. À lundi!

-- Benoit Le Blanc


----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Compte-rendu du 20 novembre :

AGS.



Championnat, ronde 2:
Dans les petits pots, les meilleurs onguents, dans les grands, les excellents.

De même, dans les courtes parties, les meilleurs joueurs, dans les lentes...et bien, les joueurs se tiennent la tête à deux mains pour ne pas qu’elle tombe sous le poids des neurones surchargés par la massedes stratégies, tactiques et contre-jeux,joués et déjoués, ainsi que des hallucinations causées par la fixation un brin obsessionnelledes cases blanches et noires (ou beiges et brun moka pour les inconditionnels des échiquiers de bois).

Le lundi 20 novembre s’est ainsi patiemment, très patiemment, déroulée la 2e ronde du Championnat du club. Alors que le onzième coup de l’horloge approchait, heure normale et hivernale de l’est, les derniers concurrents attablés, Patrick et Sylvain,s’échinaient à éviter la nulle, qui les a tout de même rattrapés malgré leur échine éprouvée et la position qu’on sait traditionnellement gagnante de Sylvain, qui luttait bravement avec une pièce mineure en moins mais une supériorité écrasante de deux pions contre un sur l’aile dame.

Denis et Luc, nos deux plus puissants adversaires de guerre lente, ont livré une bataille tenace et subtile, qui s’est terminée par le gain pour Denis, alors que Luc luttait déjà contre la pression des tic-tacs.

On peut consulter le résultat des autres joutes enlevées et enlevantes de la soirée dans la section Tournoi.

Bravo à toutes les participantes et à tous les participants!


-- Benoit Le Blanc


----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Compte-rendu du 13 novembre : Soirée échelle --- ronde 3 & 4

AGS.



D’échelles et de serpents:

Notons d’entrée de jeu que, chez les Hindous, l’échelle est le symbole de l’ascension spirituelle vers le ciel alors que le serpent, on s’en doute, mène dans l’autre sens. Une bonne action fait donc gravir les échelons alors qu’une mauvaise fait emprunter quelque dos gluant vers les abysses.
Tout le monde ou presque se souvient, enfant, de s’être accroupi joyeusement devant sa planche Serpents et échelles de Hasbro ou de Milton Bradley. Personne ou presque, cependant, ne se souvient de quoi avait l’air le jeu ancestral hindou moksha-patamu ou, plus vieux encore, le Dapasada sanscrit et leur petit côté moralo-lugubre. L’échiquier moderne, pour sa part, plus léger pour l’âme, a des millions d’adeptes, dont quelques-uns ont convivialement trouvé refuge à St-Jérôme, près d’un parc de baseball plutôt bien éclairé.

Nos 3e et 4e rondes de notre fort couru tournoi Échelle se sont déroulées le 13 novembre dernier dans ledit refuge devant une foule aussi bruyante qu’absente. Mais les concurrents scalaires (oui, oui, c’est l’adjectif qui va avec échelle) ont fait fi de tous les applaudissements virtuels pour s’en donner à cœur joie. Malgré les doubles victoires de plusieurs joueurs, Denis s’accroche à son ciel bien mérité, du moins sur l’échiquier. Les autres mouvements vers le haut et vers le bas peuvent être observés dans la section Tournoi.

Bravo à toutes les participantes et à tous les participants!


-- Benoit Le Blanc


----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Compte-rendu du 6 novembre : Soirée mini-tournoi

AGS.



Il y a de ces entre-deux qui plaisent ou qui pèsent tout autant qu’un trou normand. À mi-chemin entre le blitz et la partie longue, la cadence de nos semi-rapides a au moins toujours cela de bon qu’on peut affronter trois amis ou adversaires, c’est selon, dans la même soirée.

Le 6 novembre dernier – ou 16e jour du mois de brumaire, jour du chervis, si vous avez l’âme un tantinet franco-révolutionnaire – se sont affrontés 18 de nos membres dans l’un de nos mini-tournois fort prisés de 3 rondes. Denis et Arthur ont présenté une fiche parfaite de trois points, bravo! Alors que Alain, Luc, Sylvain, Pascal, Robert et François ont raflé chacun deux victoires. Un prix de participation a été décerné aux autres participants sous la forme de poignées de main fort amicales et compatissantes

Évidemment, avec tout ce beau monde présent, on pourrait s’imaginer autant de veuf et veuve des échecs à la maison attendant le retour de leur vaillante guerrière ou non moins vaillantguerrier. Ce qui a inspiréla blague un peu mononclesquesuivante :

Un échéphile invétéré se confie à son meilleur ami :
- Ma conjointe a menacé de me quitter si je participe au tournoi de trois jours ce week-end. Faut dire que je la comprends, c’est mon 8e depuis le début de l’année.
- Wow, c’est dur, qu’est-ce que tu comptes faire?
- Je vais jouer e4.

Félicitations à tous les participants !!

-- Benoit Le Blanc


Ce soir 20 novembre 2017:
Championnat du club ronde 2

Bienvenue et bonne chance à tous


----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



Compte-rendu du 30 octobre : Soirée Blitz



Le blitz est aux échecs ce que les viandes sont au régime alimentaire, entend-on parfois – ou, pour les végétariens, les noix ou autres fruits à coque riches en graisse. En petite quantité, c’est bon pour la santé échiquéenne, mais trop, ça peut alourdir le jeu et encrasser les artères stratégiques.

Bon, peut-être, mais parlez-en à des titans du jeu comme Carlsen ou à Kariakine, qui ont accumulé des dizaines de milliers de parties éclair (blitz, en allemand), alors qu’ils n’ont pas encore atteint l’âge vénérable de… 30 ans. Et que dire du regretté Mikhail Tal, ancien champion du monde qui a littéralement révolutionné l’attaque sur l’échiquier et qui a détrôné l’ultra-méthodique et soi-disant inébranlable ‘tigre’Petrosian.
Tal était convaincu que c’étaient les centaines de milliers de blitz qu’il a joués, et savourés en même temps que sa fidélissime vodka, qui lui avaient donné son style agressif inimitable et sa compréhension tactique du jeu à ce jour inégalée. Il aurait même quitté son lit d’hôpital, mourant, un rein en moins et arborant un teint cadavérique digne de Walking Dead, pour jouer quelques derniers blitz avec des amis.
Une chose est sûre : que l’on soit adepte ou détracteur du jeu éclair, il est certain qu’il peut améliorer la concentration et la vitesse de ‘la juste’ décision en pression de temps.
Imaginez, en effet, que vous êtes en tournoi régulier et que vous et votre adversaire avez 2 ou 3 minutes à l’horloge. Celui qui ne panique pas l’emportera presque toujours.
Or, un joueur de blitz aguerrisera plus à même de garder son sang-froid. À n’en pas douter…

Le 30 octobre dernier a donc eu lieu notre première ration de protéines échéco-lipidiques de l’année sous la forme d’un tournoi de blitz auquel ont participé 13 de nos membres.
Un maximum de 20 parties ont été jouées sur les 24 possibles. Benoît et Denis ont cumulé tous deux 17 points, ne concédant que trois points sur 20 parties jouées.
Claude a talonné de près Benoît et Denis avec 16,5 points solidement gagnés.

Notons en terminant l’entrée en scène d’une nouvelle membre ultra-sympathique, Marie-Josée, quirecommence le jeu après et malgré une vie professionnelle des plus intenses.
Marie-Josée a arraché deux victoires, l’une à notre président Marcel et l’autre à notre vétéran Roger.
Comme l’étude du jeu ne lui fait pas peur, il faudra la surveiller et nous tenir les neurones serrés dans les mois et années à venir.

Félicitations à tous les participants !!

-- Benoit Le Blanc


Ce soir 13 novembre 2017:
Tournoi échelle rondes 3 & 4

Bienvenue et bonne chance à tous

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

AGS.
Luc" à gauche recevant le certificat avec mention : CHAMPION DU CLUB 2017 de la part de Marcel. Toutes nos félicitations à LUC !



Lundi 6 novembre 2017:
Mini tournoi de 3 rondes

Bienvenue et bonne chance à tous!!



----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

AGS.
AGS.
2017-10-29 : Halloween + les échecs


AGS.

Lundi 30 octobre 2017: HALLOWEEN
AGS.


Tournoi de blitz & parties amicales
AGS.


Bienvenue à tous !!


AGS.





----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

AGS.
2017-10-23 :


Lundi 23 octobre 2017: Local non-disponible






----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


AGS.
2017-10-15 : La place Holler " Les échecs en plein air Août 2017"


Lundi 16 octobre 2017: La première ronde du Championnat du club

Bienvenue à tous

&

Bonne Chance à tous




----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Le club d'Échecs la Variante sera présent samedi le 30 septembre prochain de 9 h à 16 h au 101 place curé Labelle lors de la fin de semaine de la Culture à St-Jérôme.

Quelque soit votre âge, cette rencontre vous donnera l’occasion de tester vos compétences/ connaissances « en blitz – simultanée » par rapport aux joueurs qui seront présents.

Vous aurez la possibilité d’obtenir, des conseils de spécialistes ainsi que passer un bon moment.


Nous vous attendons cette fin de semaine.

Bienvenue à tous/toutes



 



Le Club d'échecs
LA VARIANTE de Saint-Jérôme offre l'opportunité de jouer aux échecs avec des partenaires de son niveau dans un cadre agréable et détendu. Tous les amateurs des environs sont les bienvenus. Nous encourageons tout autant les débutantes et débutants que les expertes et experts à venir s'amuser en jouant aux échecs !


Jouez sur Playchess.com avec des joueurs du Club !
Allez dans la section "Clubs et Fédérations" puis choisissez Canada et vous nous trouverez !






La partie immortelle

Anderssen ( Blancs) - Kieseritzky ( Noirs) (Londres, 1851)








buy cialis online cheap viagra for sale online order viagra online