mise à jour le 24 avril 2012

Retour

Vidéos de la simultanée :
Sylvain Barbeau s'amène contre Sylvain Demeule.

Puis poursuit contre Éric Bélanger.

Photos de la simultanée donnée par Sylvain Barbeau le 16 avril 2012

16 joueurs du Club ont participé à cette simultanée.

La vue de la salle de simultanée.


Ça commence par la poignée de main... Ça finira dans un bain de sang.


Ça commence par la poignée de main... BIS


Jean-Luc Grenier se trouve (par hasard) à ouvrir le bal en position numéro 1 contre le maitre invité.


Ça continue en position 2 par Jean-Pierre Hellebaut.


Puis en position 3 par G-Patrick Savaria.


Ça continue en position 4 par Louis Bourassa.


Puis on vire le coin et en position 5 on a Pascal Arcand.


Puis en position 6 : Luc Forget, le seul et unique qui arrachera un demi point à Sylvain.


Puis en position 7, Marcel Gervais, qui à chaque coup constate avec joie que Sylvain vient de faire une gaffe ...


Puis en position 8 par Jacques Pelosse, fin de seconde tablée.


En position 9 on trouve Georges Lavallée.


En position 10 on trouve Pierre Tessier.


Puis après un trou, en bout de table en position 11 voici Sylvain Demeule.


Hop un coin, et en position 12 on trouve Éric Bélanger.


Sylvain barbeau vient de jouer son coup contre Éric et passe au suivant...


Soit Maxime St-Onge, le 13e du lot.


En position 14 on trouve Simon Jacques.


Suivi de Claude Côté, le 15e.


Et le dernier mais non le moindre, 16e, Patrick Fournelle.


Un tough, celui-là ?.


Et ça tourne ainsi de suite pour le maitre pour toute la soirée.


Ho ! J'oubliais notre spectateur le plus tranquille !


Eric et Maxime.


Dans ce coin, se trouvait le trio de garnements tannants !


Georges et Pierre se creusent la cervelle.


Hé Luc, les deux Sylvains contre toi et tu réussis la nulle !! Bravo !.


Le dernier bastion de la soirée aura été G-Patrick qui se démène avec une pièce en moins.


BRAVO SYLVAIN BARBEAU POUR UN SCORE QUASI-PARFAIT DE 15,5 VS 0,5 ! Un chèque bien mérité.


Signature du livre d'Or : l'échiquier de Louis !.


Retour